Puzzleshipping

Yami x Yugi

Un blog sur Yu-Gi-Oh!, premier du nom, centré s...

    Il aura fallu attendre 8 ans pour que j'ai ENFIN une bonne connexion ! x_x (21/11/2016)

  • 3645 visits
  • 37 articles
  • 314 hearts
  • 882 comments

~ Article d'introduction ~ 14/12/2015

~ Article d'introduction ~

 

BIENVENUE DANS LE YAMI NO GAME !
~
Vous voilà sur un petit blog consacré à Yu-Gi-Oh! qui ne tient pas compte des spin-off mais qui sera en revanche, comme l'indique son nom, centré sur le Puzzleshipping :
Le couple Yugi x Yami qui est l'incarnation du mignon ! *w*
~ Article d'introduction ~
Ce blog comportera principalement des fanfictions sur ce couple, je n'ai pas l'habitude d'écrire ce genre de chose mais je ferais de mon mieux. Vous pouvez aussi y trouver des traductions de doujinshi sur le Puzzleshipping. J'attends actuellement la réponse d'une auteure pour avoir la permission d'en faire une sur The Pharaoh and the Slave, écrit par Yuki Delleran et dessiné par Masayachan. 
Mes sources principales pour les images sont Deviantart, Zerochan et Facebook, aucune image sur ce site ne m'appartient, je ne fais que les publier ou parfois les retoucher.
Je tiens à préciser que certaines fictions (voire toutes) vont contenir des scènes pouvant choquer les personnes sensibles. Un rating sera administré avant que vous commenciez la lecture si l'envie vous en prend pour mon plus grand plaisir ! c: Cependant tous les articles comportant un rating M (+18 ans) seront mis en secret, y compris les chapitres de fiction. De toute façon, je préviens avant de balancer des choses un peu osées.
~ Article d'introduction ~

 

J'attire votre attention sur le fait qu'aucun autre couple ne sera présent sur ce blog. Ah, et faut-il vraiment vous prévenir que ce site contiendra du yaoi ? Ch'ai pas, ça paraît pas clair ? o.o Bon bah ceux qui sont pas fans j'pense que vous connaissez la chanson -> Out

 

 

~ Article d'introduction ~

 

Bonne visite à toutes les fans de ce couple !

 

~ Article d'introduction ~
*cry out of fangirls*

Tags : Yu-Gi-Oh!

~ Alerte Spoiler ~ 17/12/2015

/!\
A tous ceux qui n'ont pas encore vu ou lu l'intégral de Yu-Gi-Oh! (première génération, je précise une dernière fois) : des spoilers seront présents sur ce blog alors faites bien attention ! Si vous ne voulez pas vous gâcher la série, quitter immédiatement ce blog, rien que les images et les titres peuvent vous spoiler, et je ne parle même pas des fictions..! Donc, s'il vous plait, partez si vous n'avez pas fini le manga, je déteste spoiler les gens surtout quand l'oeuvre en question est aussi bien ! :c

 


Source de l'image

 


Si vous n'êtes pas concernés par cela, enjoy ~ !

♥ Preuve du shipping n°1 ♥ 18/12/2015

♥ Preuve du shipping n°1 ♥
♥ Preuve du shipping n°1 ♥
♥ Preuve du shipping n°1 ♥
♥ Preuve du shipping n°1 ♥
♥ Preuve du shipping n°1 ♥
♥ Preuve du shipping n°1 ♥
 
Et vous allez me dire que cette scène ne veut rien dire..? 
♥ Preuve du shipping n°1 ♥

Tags : Puzzleshipping

Fanfiction n°1 : "Cours Particuliers" 18/12/2015

Fanfiction n°1 : "Cours Particuliers"
Titre : "Cours Particuliers"
Rating : T (+13), lemon
Genre : Romance/Humour
Statut : En cours
Chapitres : 14
Type : OOC (Juste un peu ! Yami n'est tout simplement pas un ancien pharaon mais un simple adolescent japonais)
Résumé : Agacée par son manque de concentration en classe et ses notes désastreuse, la mère de Yugi décide qu'il est temps de payer des cours particuliers à son fils afin qu'il progresse. Un proche lui conseille alors d'embaucher le meilleur élève de troisième année du lycée : un garçon particulier se faisant appeler Yami.
Fanfiction n°1 : "Cours Particuliers"
NDA : Ca va être ma toute première fanfiction sur du yaoi et sur Yu-Gi-Oh!, comme je l'ai déjà dit, je n'ai pas l'habitude décrire des romances et encore moins avec des personnages ne m'appartenant pas. Je ferais de mon mieux pour respecter les personnalités et pour ne pas écrire de la merde à l'eau de rose qui ferait honte à tous.
- WTF she's writing ?! 
Fanfiction n°1 : "Cours Particuliers"
 - Oh my gawd..!

 

 

Tags : Fanfiction - Puzzleshipping

Fanfiction n°2 : "Proie de pleine lune" 30/05/2016

Fanfiction n°2 : "Proie de pleine lune"

Titre : "Proie de pleine lune"
Rating : M (+18), lemons
Genres : Romance/Fantastique
Statut : Terminé ! ^w^
Chapitre : 1 (One Shot)
Type : Univers alternatif

 

Résumé : Pour les vacances, Yami et Yugi ont décidé de se rendre à la campagne. Mais lors d'une promenade dans la forêt, les deux finissent par se perdre avant que Yami ne disparaisse subitement. Yugi se retrouve alors tout seul, égaré dans la forêt envahie par les ténèbres de la nuit. Malheureusement(?) pour eux, Yami avait oublié que ce soir était spécial : Ce soir, la lune était pleine !
Fanfiction n°2 : "Proie de pleine lune"

NDA : ATTENTION C'EST PAS POUR LES ENFANTS ! D: Voilà mon premier entraînement de lemon donc je vous cache absolument pas qu'il va y en avoir ! Evidemment il y aura encore et toujours du Puzzleshipping. J'espère que vous serez nombreux à lire et aimer ce one-shot, n'hésitez surtout pas à donner votre avis soit dans les commentaires de cet article, soit dans les reviews de la page où je vais vous envoyer pour pouvoir lire cette fiction. Son contenu était très malsain j'ai préféré ne pas la poster sur skyrock °w°
Ah et au fait, il est long... Genre, vraiment long ! ~Disponible bientôt en anglais~





Tags : Fanfiction - Puzzleshipping

Fanfiction n°3 : "The Pharaoh's Harem" 27/04/2016

Titre : "The Pharaoh's Harem"
Rating : M (+18), lemons
Genres : Romance/Fantastique
Statut : En cours
Chapitres en ligne : 3
Type : Ancienne Egypte
 
Résumé : En tant que Pharaon, Atem a la possibilité d'avoir autant de partenaires qu'il désire dans sa chambre à coucher. C'est donc au fur et à mesure de ses envies que le jeune homme va se créer un harem de garçons bien particuliers.
NDA : La fiction ne sera disponible qu'en anglais sur Fanfiction.net, désolée pour ceux qui sont des billes en anglais, mais honnêtement je pense que vous pouvez comprendre, les mots ne sont pas très compliqués et avec tous ces traducteurs en ligne vous ne devriez pas avoir de problèmes si vous tenez réellement à la lire. ^^

 

Tags : Fanfiction - Puzzleshipping - Blindshipping - Mobiumshipping - Yugishipping - et tout ce que vous voulez-shipping xD

"Cours Particuliers" ~ Chapitre 1 : Au bout du fil 20/12/2015

Bonjour/Bonsoir ! Avant de commencer j'aimerais remercier tous ceux qui commencent à lire ce premier chapitre. Je le redis : c'est ma première fanfiction sur Yu-Gi-Oh! qui plus est yaoi donc soyez indulgents mais dites moi s'il y a des choses à corriger s'il vous plait, j'aimerais que vous soyez honnêtes dans vos commentaires.

Quelques précisions supplémentaires : 
- L'histoire se passe au Japon, il est donc normal que la coutume soit japonaise.

- Pour ceux qui ne parlent pas un mot de japonais, la langue comporte des suffixes spéciaux à la fin des noms pour définir des marques de respect :

"-kun" -> marque de respect pour un garçon de son âge ou plus jeune

"-san" -> marque de respect pour une fille de son âge ou plus âgée, on peut aussi la traduire par "monsieur" ou "madame" car elle désigne aussi des adultes

"-chan" -> marque de respect pour une amie de son âge ou une fille plus jeune

"-sensei" -> marque de respect pour un enseignant

"-senpai" -> marque de respect pour un aîné, par exemple un élève de première année devra utiliser ce suffixe quand il s'adressera à un élève de deuxième ou troisième année

- Le terme "Jii-chan" signifie "grand-père" de manière courante. De même pour "Kaa-san" qui signifie "maman" (Je ne sais pas si Yugi appelle sa mère "Kaa-san" ou "Kaa-chan" alors dans le doute j'utilise le premier..) ainsi que pour "Oto-san" signifiant "papa".

- Dans les noms, les "ou" se prononcent "o", par exemple : le nom de famille de Yugi s'écrit "Mutou" mais se dit "Muto"

- Les noms utilisés sont les noms ORIGINAUX, c'est-à-dire les noms japonais. Joey est donc Jounouchi Katsuya, Tristan est Honda Hiroto et Téa est Anzu Masaki.

- Les contrôles sont notés sur 100 et non pas sur 20 comme en France.

-"Tadaïma" signifie "je suis rentré(e)", une expression très souvent utilisée au Japon. Elle est toujours suivit par "Okaeri" comme réponse signifiant "Bienvenue"

 


C'est tout pour le moment, j'espère que la fiction vous plaira ! Bonne lecture !
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

<<Masaki-san.. bon travail.
- Merci Sensei !
- Hiroto-kun.. c'est passable.
- Merci Sensei.
- Mutou-kun.. comme d'habitude, c'est lamentable !>>
Yugi regarda avec déception sa copie tomber sur son bureau. Un grand numéro vingt-sept était marqué au stylo rouge sanglant, il soupira lorsqu'il comprit qu'il n'avait même pas été capable d'avoir la moyenne. Chouno-sensei, sa professeur de littérature, le fixa avec un sourire dédaigneux avant de continuer sa distribution. Le jeune garçon n'aimait vraiment pas cette enseignante qui méprisait tous les élèves ayant des difficultés, cela n'excusait malheureusement pas ses mauvaises notes car il avait les mêmes résultats dans pratiquement toutes les autres matières.
Envieux, il jeta un coup d'½il à ses deux amis qui avaient eu des notes acceptables, qui arboraient un sourire satisfait, avant de ranger sa feuille afin de ne plus la voir. A sa gauche, il entendit son meilleur ami Jounouchi recevoir à son tour sa note.
<<Toi j'imagine que tu sais déjà quelle note tu as eue ! pesta Chouno-sensei>>
Elle jeta le torchon qu'elle tenait dans ses mains sur le pupitre de son pire élève, celui-ci lorgna brièvement son résultat avant d'hausser les épaules. L'adolescent se fichait complètement de son contrôle, cette matière ne l'intéressant absolument pas. Lorsque la professeure regagna sa place devant le grand tableau noir, Jounouchi se tourna vers Yugi.
<<J'ai même pas eu un seul point pour avoir mis mon nom ! Pff, quelle garce ! râla-t-il en montrant sa feuille à son ami
- T'aurais au moins pu essayer d'écrire un semblant de réponse, Jounouchi-kun ! geignit Yugi
- Bah ! Pas la peine ! J'me rattrape en sport t'façon ! fit-il en réduisant sa copie en vulgaire boulette de papier qu'il jeta sur Honda un peu plus loin
- Enfoiré..! souffla sa cible qui se retenait de lui sauter dessus pendant le cours.>>
Jounouchi ria en le narguant, il s'arrêta lorsqu'il remarqua que Yugi avait l'air contrarié. Inquiet, il lui demanda :
<<Et toi ? T'as eu combien ?
- Vingt-sept.. soupira-t-il
- Aïe ! Ta mère va te tuer !>>
Cette remarque ne fit qu'empirer l'état d'esprit du jeune garçon qui laissa sa tête tomber sur son bureau, désespéré.
 
La cloche sonna enfin, annonçant la fin des cours pour aujourd'hui. Yugi salua ses amis avant de se mettre en route pour chez lui. Toujours contrarié par sa mauvaise note, il traîna les pieds.
Quand il arriva devant le Kame Game Shop, la boutique de son grand-père et accessoirement sa maison, il prit son courage à deux mains et pénétra dans son domicile, faisant tinter la clochette de sa porte d'entrée.
<<Tadaima... fit-il faiblement
- Okaeri ! s'exclama joyeusement son grand-père derrière son comptoir
- Kaa-san est là ? demanda le garçon en enlevant ses chaussures
- Elle est au téléphone, elle ne devrait pas tarder à-
- Yugi ! le coupa une voix de femme, sa mère qui venait de débouler dans le salon. Tu as reçu ta note ?
- Oui... avoua-t-il
- Montre la moi.>>
Il agrippa son cartable, fouilla un moment et en sortit sa copie, l'air coupable. Il la tendit vers sa mère qui l'examina en fronçant les sourcils.
<<Même pas la moyenne ?! s'écria-t-elle, faisant culpabiliser son fils. Tu m'avais dit que tu avais révisé toute la nuit pour ce contrôle !
- Mais c'est ce que j'ai fait.. murmura Yugi
- Eh bien visiblement tu révises très mal. soupira sa mère, exaspérée par toutes ces mauvaises notes. Réveille-toi Yugi ! C'est le lycée maintenant ! Ton premier trimestre était déjà épouvantable mais là.. t'es bien parti pour faire encore pire..!
- Désolé.. s'excusa son enfant qui faisait pourtant de son mieux
- Je ne voulais pas en arriver là, mais je t'avais prévenu. Je vais passer des coups de fil pour te trouver un professeur à domicile !
- Mais Kaa-san..!
- Monte dans ta chambre et révise au lieu de râler ! ordonna sa mère
Déçu par lui-même, Yugi s'exécuta tristement. La tête baissée, il grimpa les marches d'escalier et regagna sa chambre. A contre-c½ur, il se dirigea d'abord vers son bureau, y posa son sac et sortit ses affaires pour travailler.
"Pourquoi j'y arrive pas ?" se plaignit-il. "Je veux pas avoir un professeur sur mon dos même quand je suis chez moi !"

 

<<Qu'est ce que tu penses de tout ça toi, Oto-san ? demanda la mère de Yugi, inquiète
- Si c'est le seul moyen pour que Yugi réussisse sa scolarité..! répondit le vieil homme
- Pourquoi ne pas prendre un de ses amis pour le faire réviser ? Il serait plus coopératif.
- Malheureusement, d'après ce que j'ai cru comprendre Honda-kun et Jounouchi-kun ne sont pas terribles.
- Et Anzu-chan ? proposa la femme. Elle a de bonnes notes !
- Toi ? Tu laisserais ton fils étudier seul avec une fille de son âge ? ria le grand-père
- S'il le faut ! Tant que Yugi a des bonnes notes ! Et puis je surveillerais..
- Je ne pense pas que ça va être possible, Anzu-chan a un travail à temps partiel, elle n'aurait pas le temps.
- Ce n'est pas interdit ? Elle est encore mineure ! protesta la femme
- Shhht ! Si, mais que ça reste entre nous ! 
- Bon. Tant pis. soupira-t-elle. Je vais appeler Yami-kun.
- "Yami-kun" ? répéta son père
- C'est un élève de troisième année qui a de très bonnes notes et qui a besoin d'argent. Le directeur du lycée de Yugi me l'a conseillé, il n'a jamais enseigné mais il m'a assuré qu'il fera du bon travail !
- Tu as son numéro ?
- Oui. Il me l'a donné.
- C'est pas interdit ? C'est une information personnelle !
- Shhht ! Si, mais ça reste entre nous ! sourit sa fille en composant ledit numéro
 
 

 

 

Les portes du bus s'ouvrirent, laissant place à un troupeau d'humains s'extirpant tant bien que mal du véhicule. Yami se faufila difficilement à l'extérieur, soulagé d'être enfin libre de ses mouvements. Les transports en commun étaient toujours bondés comme pas possible dans cette ville, le jeune garçon était souvent obligé d'être en contact avec plusieurs inconnus revenant du travail. Collé à eux, ne trouvant même pas une barre où s'agripper pour ne pas tomber. Fichues heures de pointe !
C'était tous les jours comme cela quand il rentrait à son appartement après les cours. Le trajet, que ce soit l'aller ou le retour, le fatiguait bien plus que le lycée : à toujours se forcer de garder l'équilibre pour ne pas se retrouver vautrer par terre devant tout le monde. Le pire était l'été, lorsqu'une chaleur étouffante envahissait le bus et causait plusieurs problèmes de transpiration aux passagers. Yami avait envie de vomir ces jours-là. Non en fait, il avait surtout envie de virer tout le monde dehors et de n'avoir le bus que pour lui-même mais malheureusement c'était impossible. Et puis ça ne serait plus un transport en commun. Si seulement il avait de l'argent pour passer son permis, il rêvait d'avoir une voiture ou une moto...
Quand il arriva enfin devant le porte de son appartement à l'étage, il chercha ses clés dans la poche de son jean et déverrouilla la serrure. Il se colla contre l'entrée en bois et se laissa glisser jusqu'à se retrouver assis par terre, fatigué moralement par tout cela. Il soupira longuement avant de rester immobile un instant, le temps de plonger dans ses pensées.
Il frôla l'arrêt cardiaque lorsqu'une sonnerie inconnue le ramena à la dure réalité. Il mit quelques secondes à se rendre compte que c'était son téléphone fixe qui sonnait, il se releva, intrigué. Personne ne l'avait jamais appelé sur son fixe, il ne savait même pas que ce téléphone avait une telle sonnerie.. horripilante. Il s'approcha alors de l'appareil bruyant et décrocha.
<<Allô ?>> fit-il, un peu mal à l'aise
Silence. Yami pensa alors qu'il s'agissait d'une publicité qui passait via un appareil automatique, il s'apprêtait à raccrocher lorsqu'il entendit quelque chose.
<< Euh.. bonjour..>> répondit une voix intimidée
C'était un jeune garçon au bout du fil, malgré sa voix un peu aiguë Yami le devinait.
<<C'est pour quoi ? questionna-t-il, ayant reprit son assurance
- Ah-euh.. c'est..>>
Incrédule, Yami fronça un sourcil. Il entendit alors un son court et étouffé puis une nouvelle voix le salua.
<<Bonsoir Yami-kun ! fit une femme. Mutou-san à l'appareil. Ça fait une heure qu'on essaye de vous avoir !
- Excusez-moi, je viens de rentrer. avoua l'adolescent
- Ce n'est pas grave, je sais ce que c'est ! Je vous appelle pour savoir si vous aimeriez bien donner des cours particuliers à mon fils.
- Ah ? Euh, pourquoi pas ?
- Yugi est dans le même lycée que vous mais en première année, ça m'arrangerait que vous veniez à la maison pour l'aider après les cours.. Oh et vous serez payé ! Six cent yens l'heure ! (NDA : environ 5 euros)
- D-d'accord ! répondit le garçon, se retenant de montrer sa joie à l'idée de gagner de l'argent aussi facilement. Je peux avoir votre adresse ?
- Je vous l'envoie par fax, ne vous inquiétez pas ! assura la femme. Ça vous va de commencer à partir de demain ? Disons.. à vingt heure ?
- Oui, oui ! Pas de problème ! se réjouit Yami
- Parfait ! Alors à demain !
- A demain !>>
Puis elle raccrocha. Sur le coup, Yami avait oublié de lui demander comment elle avait trouvé son numéro de téléphone fixe et comment elle connaissait son nom, mais au fond il s'en fichait. Il avait enfin un moyen de gagner de l'argent ! Six cent yens, ce n'était pas énorme. Mais par jour, c'était intéressant ! Le problème c'était de reprendre le bus pour y aller mais il n'allait pas se plaindre pour ça. 
Enfin de bonne humeur, il se dirigea vers son fax qui avait reçu l'adresse de Mutou-san. C'était juste à côté de son lycée. Il avait de la chance, ça aurait pu être à l'autre bout de Domino City. Il se rappela alors qu'avant Mutou-san il avait entendu une voix timide au téléphone. Est-ce que c'était celle de son futur élève ? Rien qu'à cette pensée, il fut à la fois fier et nerveux. Il n'avait jamais été le professeur de quiconque, il espérait faire du bon travail. Il se souvint alors que d'après la femme au bout du fil, son fils serait au même lycée que lui. Comment le savait-elle ? Arriverait-il à le reconnaître parmi les premières années ? Sûrement que non, ils étaient bien trop nombreux. Dans tous les cas, Yami avait hâte de commencer malgré son inquiétude de ne pas être à la hauteur en tant que sensei.
 
 

 

 

<<Voilà ! C'est arrangé ! s'écria la mère de Yugi. Je compte sur toi pour ranger ta chambre avant qu'il arrive !
- D'accord.>> acquiesça son fils qui avait entendu la conversation
Sur ce. Sa mère quitta la pièce et se dirigea vers le fax, satisfaite. Cela faisait une heure qu'elle avait appelé toutes les dix minutes pour espérer avoir une réponse car elle détestait laisser des messages sur le répondeur. Sauf qu'au dernier appel, elle avait dû s'absenter d'urgence à la cuisine, une fumée noire s'y échappant, confiant le téléphone à Yugi qui passait par là pour aller aux toilettes. Il avait accepté à contre-c½ur, de peur que ce soit pile à SON appel que l'inconnu décroche, malheureusement, c'est ce qu'il s'était passé.
Lorsqu'il avait entendu la voix grave s'échapper du combiné, il avait été paralysé par sa nervosité. Intimidé à l'idée de parler à un inconnu, qui plus est plus âgé que lui, dans le même lycée que lui et qui deviendrait son professeur particulier. De peur de dire une bêtise qui lui ferait honte, il ne put rien dire si ce n'est une brève salutation manquant cruellement d'assurance. Il avait été soulagé de voir sa mère revenir et lui reprendre le téléphone avant d'expliquer la raison de son appel. Laissant son fils derrière elle, écouter, peinant à entendre les réponses que donnait le garçon au bout du fil.
Maintenant, il était encore plus nerveux qu'au téléphone car il comprit que demain ce n'était pas dans un combiné qui lui parlerait, mais face à face, dans sa chambre, seul avec lui.

 

 

 

P'tit bonus : 
"Cours Particuliers" ~ Chapitre 1 : Au bout du fil
"Cours Particuliers" ~ Chapitre 1 : Au bout du fil
"Cours Particuliers" ~ Chapitre 1 : Au bout du fil
"Cours Particuliers" ~ Chapitre 1 : Au bout du fil

Tags : Fanfiction - Puzzleshipping - "Cours Particuliers"